lundi 25 février 2013

@ Le Lautrec, Paris, 23 février 2013


La version non censurée de mon mix (enfin, mon enchainement de mp3s, pour être plus précis) de samedi soir dernier au Lautrec (quand je suis rentré là-dedans j'ai immédiatement pensé : "mais qu'est-ce que je fous là ?!") avec Oedipe Purple.
Il m'avait pourtant semblé avoir fait des concessions sur la dernière partie en choisissant des remixes jungle de tubes avariés, ça n'a pas empêché le tenancier qui voulait qu' "on ambiance la clientèle avec du rock et de de la soul" (seul un coffret Les 100 plus grands hits soul & funk trônait à côté de la console) de me dégager gentiment des platines ("la drum & bass, ça va 5 minutes", on en était à 15 !), après avoir tout de même joué ce que je voulais pendant 1h30 sous son regard assassin. Oedipe Purple a ensuite pris le relais en faisant un peu du pied au patron pour qu'on touche notre cachet à la fin. La veille c'était DJ Beat à l'Air (oui, pour de vrai) qui assurait le show, voyez un peu le niveau !
En tout cas, un bon moment.

6 commentaires:

  1. C'est certain que s'il attendait du rock et de la soul (c'est étrange comme juxtaposition) avec de la jungle il allait tirer la gueule.
    Tant pis pour lui c'était vous aux manettes, il n'avait qu'à mettre ses compiles...
    Il ne faut pas tenter de flatter un auditoire en mettant des titres des années 80 (même remixés), ça porte malheur !

    RépondreSupprimer
  2. Dj Beat à l'air il mixe comment (ou plutôt avec quoi)?

    RépondreSupprimer
  3. ça ne m'étonne pas du Lautrec (le bar), je vois tout à fait comment est ce genre de bar à Pigalle et y en a plein des comme ça ! toujours l'ambiance des 90's au final , bon ! si ça peut vous rassurer y a pire, dans mon bleb c'est des groupes qui viennent jouer genre des reprises du groupe Telephone , obligée de fermer les fenêtres en plein été et ça c'est vraiment dur , croyez-moi .

    Et puis des mix dans des bars j'y crois pas trop à part passer du easy listening , parce que faut de la place pour danser !

    GdlR

    RépondreSupprimer
  4. Dis-moi, le boss du Lautrec est-il conscient que son attitude envers toi aurait pu lui coûter une paire de rotules, de clavicules ou de poignets ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai préféré lui péter les oreilles.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...