mardi 6 novembre 2012

Hunter S. Thompson : Le Marathon d'Honolulu

Le Marathon d'Honolulu
Le Marathon d'HonoluluLe Marathon d'Honolulu
 Le Marathon d'Honolulu
 Le Marathon d'Honolulu

J'viens tout juste de commencer cet inédit (en français) de Hunter S. Thompson et j'ai bien failli me pisser dessus de rire à la lecture de ces toutes premières pages.
Le Marathon d'Honolulu est publié par Tristram dans sa nouvelle collection de poche, Souple, qui porte très bien son nom. Ici, un seul regret tout de même : que le texte soit amputé des dessins de l'édition originale, signés Ralph Steadman.

Hunter S. Thompson : Le Marathon d'Honolulu  (Tristram, 2012)

8 commentaires:

  1. C'est effectivement très drôle ! Faut que je me procure ça !
    Je pense du coup à un petit livre hilarant de Jean-Marc Aubert, Argumentation de Linès-Fellow, qui narre un marathon entrepris par un cul-de-jatte. C'est chez l'Arbre vengeur, décidément un grand petit éditeur.
    (je suis pas trop hors-sujet là ?)
    the glass key

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse tomber : c'est un vieux rocker qui radote !

      Supprimer
  2. C'est pas gentil de mettre l'eau à la bouche du futur lecteur en sachant pertinemment qu'il ne pourra pas continuer plus loin que le (trop) court extrait proposé et sera obligé de patienter, au moins, jusqu'au lendemain.
    C'est limite du sadisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'allais quand même pas photographier tout le bouquin ?! 7€, ça les vaut amplement !

      Supprimer
    2. Il ne s'agit pas d'une question de prix (7€ c'est très raisonnable)ou de nombre de photographies, mais d'heure de publication tardive du post empêchant un achat dans la foulée et provoquant une frustration, due à la lecture de l'extrait hilarant.

      Supprimer
  3. Un message des éditions Tristram : Nous publierons peut-être un jour Le Marathon d'Honolulu avec les dessins de Ralph Steadman, mais ce ne pourrait être que sous la forme d'un album grand format, de luxe, avec le prix de vente qui va avec. Dans les 50 ou 60 euros. Là, l'idée était de donner une existence en français à ce texte fabuleux de HS Thompson, dont on ne comprend toujours pas pourquoi il n'avait jamais été traduit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 50-60 €, ça va, c'est bien plus raisonnable que le tarif de la réédition Taschen.
      En tout cas, je profite de ce message pour vous remercier pour votre superbe boulot depuis toutes ces années ! Cette collection Souple est une très bonne idée, qualité, format bâtard, un peu plus grand qu'un poche classique, et prix raisonnable, nickel !

      Supprimer
  4. Au passage, je trouve un peu dommage que Tristram n'ait pas de site Internet mis à jour...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...